news scientifiques

La suppression d'un "verrou" récemment découvert dans l' empaquetage de l'ADN peut redonner des capacités illimitées aux premières cellules. Malgré tout l'enthousiasme suscité par le potentiel de guérison des cellules souches embryonnaires et leur capacité à se transformer en n'importe quel type de tissu corporel, ces cellules ne sont étonnamment pas les lauréates du prix des "possibilités infinies". Ce prix revient aux cellules encore plus précoces qui composent l'embryon au cours du premier ou du deuxième jour de son existence. Des chercheurs de l'Institut Weizmann des Sciences viennent de révéler comment ces premières cellules commencent à abandonner leurs capacités illimitées et,...

Comment les acides aminés ont-ils commencé à se lier entre eux pour former des protéines ? Des chercheurs de l'Institut Weizmann des Sciences donnent vie à leurs découvertes dans leur laboratoire. Cette histoire commence il y a plusieurs milliards d'années. Il n'y a que de la chimie, pas de biologie - c'est-à-dire qu'il existe de nombreux composés chimiques sur Terre, mais la vie n'est pas encore apparue. Puis, parmi des myriades de structures chimiques auto-assemblées de manière aléatoire, une minuscule machine moléculaire en ARN se révèle parfaitement apte à créer des liaisons entre des acides aminés activés, les éléments constitutifs des...

Les similitudes d'odeur corporelle peuvent contribuer à la création de liens sociaux. Des chercheurs de l'Institut Weizmann des Sciences ont découvert que les gens peuvent avoir tendance à se lier d'amitié avec des personnes qui ont une odeur corporelle similaire à la leur. Les chercheurs ont même été en mesure de prédire la qualité des interactions sociales entre de parfaits inconnus en les "sentant" au préalable à l'aide d'un dispositif appelé nez électronique, ou eNose. Ces résultats, publiés dans Science Advances, suggèrent que l'odorat pourrait jouer un rôle plus important que prévu dans les interactions sociales humaines. Quiconque a déjà promené un...

Comment les tumeurs mutent pour se sortir d'une crise - et deviennent au passage résistantes aux médicaments Les temps désespérés appellent des mesures désespérées, dit un ancien proverbe, mais celui qui l'a inventé n'aurait sûrement pas pu imaginer qu'il serait aussi vrai à si petite échelle. Il y a environ un demi-siècle, des scientifiques ont découvert que lorsque les bactéries cherchent désespérément à éviter une menace mortelle, elles activent un programme génétique risqué mais efficace appelé "réponse SOS". Aujourd'hui, des chercheurs de l'Institut Weizmann des Sciences ont découvert que les cellules cancéreuses mobilisent une réponse SOS similaire lorsqu'elles cherchent désespérément à...

Les résultats montrent que des champignons vivent dans les tumeurs et pourraient faciliter la détection et le diagnostic du cancer, voire son traitement. Les tumeurs cancéreuses contiennent de multiples espèces de champignons qui diffèrent suivant le type de tumeur, selon une vaste étude menée par des chercheurs de l’Institut Weizmann des Sciences et de l'Université de Californie à San Diego. L'étude, publiée dans Cell, a potentiellement des implications pour le diagnostic et le traitement du cancer, ainsi que pour la détection du cancer par un test sanguin. Elle complète la compréhension qu'ont les scientifiques de l'interaction entre les cellules cancéreuses et les...

A BANKER’S JOURNEY - How Edmond J. Safra Built a Global Financial Empire Book signing exceptionnel en présence de l’auteur le lundi 24 octobre de 18h30 à 20h à la librairie du Publicisdrugstore, 133 avenue des Champs-Élysées, Paris 8...

Article publié le 06 septembre 2022 à 06h00 - Source : Le Monde.fr - Par Clothilde Mraffko (Rehovot (Israël), envoyée spéciale) et Hervé Morin   Ces entités, embryoïdes créés à partir de cellules souches sans fécondation, pourraient servir, à terme, comme source pour prélever tissus et cellules pour des greffes. La boîte noire est à peine plus large qu’une caisse de vin. La face du dessus, transparente, laisse voir une roue qui fait tourner plusieurs tubes où de minuscules billes flottent dans du liquide jaunâtre : ce sont des embryons en pleine croissance. La machine est une sorte d’utérus artificiel qui reproduit les conditions...

Comment pouvons-nous tuer sélectivement les bactéries intestinales nocives qui provoquent des maladies inflammatoires de l'intestin ou d'autres troubles ? Les chercheurs suggèrent d'utiliser des virus spécialisés Les myriades de microbes présents dans notre intestin, collectivement appelés le microbiome, sont considérés comme importants pour notre santé, mais ils peuvent aussi abriter des bactéries qui contribuent aux maladies inflammatoires de l'intestin ou à d'autres troubles. Or, il est actuellement impossible de cibler ces bactéries pathogènes sans nuire aux microbes bénéfiques environnants. Les antibiotiques tuent les microbes bénéfiques en même temps que les microbes nuisibles et, dans tous les cas, ils ont tendance à...

Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
ErrorHere