Les Membres du Conseil Scientifique

Les Professeurs Jacques Biot, Claude Cohen-Tannoudji, Daniel Louvard, Victor Malka et Pascal Silberzan sont les membres du Conseil Scientifique du Comité français de l’Institut Weizmann des Sciences, présidé par le Professeur Michel Goldberg.

Jacques Biot

Jacques Biot est Président de l’Ecole Polytechnique depuis juillet 2013, et Vice-Président de la Fondation de l’Ecole polytechnique (FX). Il est membre de la commission « Innovation 2030 » (depuis sa création en avril 2013), membre de la commission scientifique et technique du corps des Mines (depuis 2000), administrateur de l’Institut d’Optique Graduate School IOGS (depuis 2014), membre du Conseil international du Moscow Institute of Physics and Technology (depuis 2013), membre du jury du Prix « La Parole aux Etudiants » du Cercle des Economistes (depuis 2014), membre du Conseil Scientifique de l’Œuvre de Secours aux Enfants OSE (depuis 2014).

 

X71, ingénieur au Corps des Mines, Jacques Biot a consacré les premières années de sa carrière au redressement productif et au financement de l’innovation, au sein du Ministère de l’Industrie et de la Recherche, avant de rejoindre le cabinet du Premier Ministre comme conseiller « Industrie et Technologie » jusqu’en 1985. Il a ensuite occupé des fonctions exécutives au sein d’entreprises françaises de la biopharmacie (Roussel Uclaf puis Pasteur Mérieux Sérums et Vaccins, intégrées depuis au sein du groupe Sanofi). A partir de 1992, il a créé et développé un cabinet de conseil en stratégie consacré aux industries de santé, qu’il a présidé jusqu’à mi-2012 avant de devenir investisseur dans le domaine des technologies médicales.

 

De 2002 à 2013 il a également été administrateur indépendant, président du comité d’audit puis vice-président des Laboratoires Guerbet, et président non-exécutif du CA de l’Ecole des Mines d’Alès.
jacques.biot@polytechnique.edu 

Claude Cohen-Tannoudji

Claude Cohen-Tannoudji est né en 1933 à Constantine. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, il y prépare sa thèse dans le laboratoire d’Alfred Kastler où est né le laser. Il est Professeur honoraire de physique atomique et moléculaire au Collège de France à Paris.

 

Avec ses collaborateurs, il a écrit 5 ouvrages sur la mécanique quantique, l’électrodynamique quantique, l’optique quantique, les statistiques de Lévy, la physique atomique ainsi qu’environ 200 articles théoriques et expérimentaux sur divers problèmes de physique atomique et d’optique quantique. Il a exercé une influence majeure sur la manière dont la physique, en particulier la physique quantique, est enseignée dans le monde. Il a acquis une réputation internationale par ses travaux théoriques qui expliquent le refroidissement des atomes par les faisceaux laser, et ont ouvert la voie à la miniaturisation constante des composants électroniques et à de nombreuses applications telles que l’amélioration de la navigation spatiale et la mesure précise des forces gravitationnelles.

 

Claude Cohen-Tannoudji est membre de l’Académie des Sciences et de plusieurs Académies étrangères, et Docteur Honoris Causa de plusieurs universités, dont l’Institut Weizmann. Plusieurs distinctions lui ont été décernées, en particulier la Médaille d’or du Centre National de la Recherche Scientifique en 1996, et le Prix Nobel de physique en 1997, conjointement avec Steven Chu et William Phillips, pour ses travaux sur le refroidissement et le piégeage d’atomes par des faisceaux laser.
claudect@gmail.com 

Michel Goldberg

Michel Goldberg est biophysicien, diplômé de l’Ecole Polytechnique (promotion 1959). Entré à l’Institut Pasteur en 1962, il y prépare sa thèse sous la direction de Jacques Monod. Dans ce cadre, il fait un stage de deux ans (1964-1966) à l’Université Stanford (Palo Alto – Californie). Il est nommé Professeur à l’Université Paris-7, fonction qu’il occupera jusqu’à 1998.

 

Michel Goldberg poursuit cependant ses recherches sur la formation de la structure fonctionnelle des protéines à l’Institut Pasteur où il est nommé Chef de Laboratoire en 1972, puis Professeur en 1985. Il a exercé les fonctions de Directeur Scientifique de l’Institut Pasteur de 1976 à 1979, et a été membre de nombreuses instances de cet institut. Il a été chef de l’Unité de Biochimie Cellulaire, puis de l’Unité de Repliement et Modélisation des Protéines de l’Institut Pasteur, fondateur et Directeur du Service Commun INSERM-PASTEUR de cytométrie en flux, et directeur d’une URA du CNRS.

 

Michel Goldberg œuvre depuis 1988 au sein du Conseil Pasteur-Weizmann, d’abord comme coordinateur scientifique chargé par la Direction de l’Institut Pasteur de structurer la collaboration entre les deux instituts, puis comme Président du Conseil Scientifique de Pasteur-Weizmann, puis comme Président de son Conseil d’Administration, enfin comme Président honoraire et conseiller du Président, fonction au titre de laquelle il est présent aujourd’hui sur le campus.
michel.e.goldberg@free.fr

Daniel Louvard

Daniel Louvard est biochimiste et biologiste moléculaire des cellules. Ses recherches fondamentales portent sur les fonctions de l’épithélium, en particulier sur le trafic vésiculaire membranaire, les jonctions intercellulaires et le cytosquelette d’actine des cellules épithéliales polarisées.

 

Il poursuit ses recherches sur les bases moléculaires de la polarité cellulaire, de la motilité cellulaire et de la plasticité cellulaire. Plus récemment, il a développé de nouvelles recherches sur les souris transgéniques. Ces modèles animaux génétiquement modifiés hébergeant des transgènes exprimés uniquement dans l’intestin sous contrôle conditionnel strict, ont permis à son groupe d’étudier les bases moléculaires de la cancérogenèse de l’épithélium digestif dans le but de développer de nouvelles approches diagnostiques et thérapeutiques des métastases malignes.

 

Professeur à l’Institut Pasteur depuis 1987, il y a développé ses recherches jusqu’en 1993. Il y a été Directeur du Département de Biologie Moléculaire de 1988 à 1990. Il a été nommé Directeur de Recherche au CNRS (1986-2013), et a rejoint en 1993 le Centre de Recherche de l’Institut Curie qu’il a dirigé jusqu’en 2013. Il est aujourd’hui directeur de recherche émérite au CNRS, Professeur honoraire de l’Institut Pasteur, Directeur honoraire de l’Institut Curie, et conseiller du Président du Conseil d’Administration de l’Institut Curie pour les affaires internationales.

 

Ancien vice-président de la mission du gouvernement français sur le cancer (2002-2003), le Professeur Louvard a été conseiller permanent du plan interministériel contre le cancer du gouvernement (2003-2005) et, depuis août 2013, Président du Conseil Scientifique International de l’Institut National de Recherche contre le Cancer (INCa) et le vice-président du Conseil scientifique consultatif d’EMBL (2012).
daniel.louvard@curie.fr

Victor Malka

Victor Malka est physicien, diplômé de l’Université de Paris XI-Orsay ; il a passé sa thèse à l’Ecole Polytechnique (1987-90) où il a été également Professeur de 2003 à 2015. Il est aujourd’hui directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’Optique Appliquée de l’ENSTA (Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées) où il dirige le groupe « Source de Particules par Lasers ».

 

Depuis 2015, il est également Professeur à l’Institut Weizmann des Sciences, où il dirige un groupe au sein du Département de Physique des Systèmes Complexes.
Victor Malka a travaillé sur différents sujets tels que la physique atomique, la fusion inertielle, l’interaction plasma laser. Ses travaux sont maintenant principalement consacrés aux plasmas relativistes et aux accélérateurs à plasma laser. Son groupe développe une nouvelle technologie d’accélérateurs de particules de petite taille qui permettent de produire des faisceaux d’électrons et d’ions de forte intensité et de très courte durée.

 

Cette technologie ouvre la voie à d’importantes applications en médecine, biologie, chimie et science des matériaux.
Victor Malka a obtenu plusieurs prix nationaux et internationaux. Depuis 2002, il coordonne de nombreux projets européens structurant les communautés laser, plasma et accélérateurs. victor.malka@ensta-paristech.fr

Pascal Silberzan

Pascal Silberzan est Biophysicien, Directeur de Recherche au CNRS. Il dirige le groupe PhysicoBiologie aux MésoEchelles du laboratoire « PhysicoChimie Curie » de l’Institut Curie.

 

Après une thèse au Collège de France en 1991 portant sur les phénomènes d’étalement de liquides, il a effectué un séjour post-doctoral à l’Université de Cornell sur l’adhésion des polymères. Il a ensuite rejoint l’Institut Curie où ses centres d’intérêt se sont progressivement tournés vers les questions biologiques qu’il étudie en utilisant concepts et techniques physiques. Il s’intéresse aujourd’hui en particulier à l’émergence de phénomènes collectifs impliquant l’action coordonnée d’un grand nombre de cellules. Pascal Silberzan a effectué un séjour sabbatique à l’université de Princeton et enseigne dans plusieurs modules de Master.

 

Il est membre du Conseil de l’UFR de Physique de l’université Paris Diderot, du Conseil Scientifique International du Centre de Biologie Intégrative de Toulouse et du Conseil Académique de l’université Paris Sciences et Lettres (PSL). Il a contribué à l’organisation de plusieurs colloques internationaux dont les dernières éditions des conférences à l’interface entre Physique et Biologie organisées conjointement par l’Institut Curie et l’Institut Weizmann à Paris et à Rehovot.
Pascal.Silberzan@curie.fr