Sarel FLEISHMAN

Le Professeur Sarel Fleishman est né en Israël. Il a terminé à l’Université de Tel Aviv le programme interdiscplinaire Adi Lautman pour des étudiants exceptionnels ainsi que le programme « recherche en sciences de la vie ». Il a ensuite obtenu un MSc summa cum laude en 2002  et un PhD avec distinction en 2006, toujours à l’Université de Tel Aviv. A partir de 2007 il fait un PostDoc à l’Université de l’État de Washington à Seattle avant de rejoindre l’Institut Weizmann des Sciences en 2011. Jusqu’à sa promotion, le Prof. Fleishman était titulaire de la chaire Martha S. Sagon pour le développement des carrières. Il est aussi le directeur de l’Institut Barry Sherman pour la chimie médicinale.

En travaillant à l’interface de la biologie moléculaire, de la biophysique et de la biochimie, le Prof. Fleishman étudie les protéines, molécules qui font fonctionner les organismes vivants. Avec son équipe de chercheurs, il a développé des algorithmes, fondés sur nos connaissances actuelles, pour prédire la manière dont les protéines se plient, s’attachent entre elles ou à de petites molécules et interagissent. Il vérifie ensuite expérimentalement la justesse de ses prédictions.

L’équipe du Prof. Fleishman a été la première à développer des méthodes complètement automatisées pour optimiser l’activité de diverses protéines. En utilisant ces méthodes, ces chercheurs ont conçu une protéine candidate très prometteuse pour un vaccin contre la malaria. Cette protéine est beaucoup plus stable que les candidats vaccins conçus dans d’autres laboratoires et peut être produite à bas coût tout en gardant ses propriétés  immunologiques.

Plus récemment, son laboratoire a montré comment améliorer de façon significative les protéines à usage thérapeutique en concevant une enzyme qui pourrait neutraliser les agents neurotoxiques – tels que sarin, soman ou VX –  4000 fois plus efficace que l’enzyme utilisée comme point de départ. Pour en permettre une large diffusion, le laboratoire du Prof. Fleishman a mis sur le web cette méthode d’optimisation des protéines qui est maintenant utilisée par des centaines de laboratoires partout dans le monde. Le groupe du Prof. Fleishman se concentre actuellement sur le développement de méthodes pour concevoir des anticorps contre les virus ou autres cibles des médicaments.

Distinctions du Professeur Sarel Fleishman :

2018 : Prix du Conseil Scientifique de l’Institut Weizmann des Sciences

2017 : Prix Henri Guttwirth

2012 : bourse universitaire Alon du Conseil Israélien pour Etudes Supérieures

2006-2009 : bourse universitaire post-doctorale du programme «Human Frontier Science »

2008 : Prix GE pour jeunes chercheurs en biologie moléculaire

2003-2006 : Bourse de doctorat Sir Charles Clore

Sarel Fleishman est coordinateur scientifique du Conseil Pasteur-Weizmann à l’Institut Weizmann